S'ORIENTER, SE RÉORIENTER

L’orientation de l’adolescent et du jeune adulte, tout particulièrement HPI, est compliquée, notamment pour les raisons suivantes :

 

Ou bien le jeune a très tôt une vocation, une idée claire et puissante de ce qu’il est destiné à accomplir : dans ce cas, des risques existent : 

  • faire des choix de spécialités ou de filières inadaptés, mais qui lui plaisent sur le moment

  • abandonner prématurément ses études en concluant à l’échec, suite à une déception sur ses premières performances post-bac : cela est dû au développement asynchrone caractéristique du HPI (espérance personnelle basée sur une image idéale qui est pourtant objectivement en avance sur le temps de développement réel du sujet surdoué.)

 

La plupart du temps, un jeune HPI connait une forte problématique autour du choix car plusieurs facteurs bloquent chez lui toute prise de décision :

  • choisir, c’est renoncer : or le surdoué a du mal à renoncer

  • son effervescence intellectuelle, son questionnement incessant qui engendrent des doutes fréquents, voire des remises en question permanentes 

  • son hyper-lucidité qui le pousse à explorer chaque option dans toutes ses dimensions, en tenant compte de son historique et des conséquences possibles

  • son déficit d’inhibition latente qui l’empêche de trier ce qui est important de ce qui l’est moins

  • souvent sa faible estime de soi car il a rarement été valorisé pour ce qu’il est vraiment

Un coachIng d’orientation, mené par un professionnel du système éducatif et de l’accompagnement, aide le jeune à :            

  • faire le point sur son parcours scolaire et à connaître les étapes incontournables du parcours choisi

  • réfléchir à ses choix d’études et aux professions correspondant à ses goûts, ses compétences et son potentiel 

  • trouver les formations pour y parvenir     

  • choisir la filière et l’établissement les plus adaptés à ses compétences et ses projets, ceux qui lui offrent les meilleures chances de réussite et d’insertion professionnelle    

  • réussir à intégrer une formation internationale grâce à un accompagnement personnalisé jusqu'à l'admission finale (préparation des dossiers, élaboration des outils CV, lettres de motivation, entraînement aux techniques d’entretiens de sélection)

  • se réorienter judicieusement après un premier cycle post-bac décevant et non adapté à ses aspirations profondes

Les années charnières :

En Troisième : quand se pose la question du choix entre voies générales et professionnelles        
En Seconde : quand il faut choisir ses trois spécialités de Première 
En Première :
- l’année idéale pour réfléchir à son orientation sans précipitation : les choix officiels se faisant dès le mois de janvier de l’année de Terminale        
- l’année obligatoire pour les élèves souhaitant poursuivre des études supérieures dans certains pays étrangers (le Royaume-Uni par exemple), les dossiers de candidature post-bac devant être remis dès la rentrée de septembre de Terminale.
En Terminale : l’année du choix de la filière d’études post-bac. Début de la procédure Parcoursup en janvier. Tout savoir pour ne zapper aucune étape ici.
Après le bac, après une ou plusieurs années d'études: Que faire ? Poursuivre ses études ? Se réorienter ? Que ce soit pour trouver définitivement sa voie professionnelle ou connaître les passerelles entre les filières, le coach d’orientation vous guide au mieux vers la réussite de votre projet.

 

Image 16-12-2019 à 12.36.jpg